La Weissenburger Platz à Munich photographiée d'en haut avec un drone

Haidhausen et l’Au

Un village au cœur de la ville

D’abord banlieues ouvrières, Haidhausen et l’Au ont évolué en quartiers résidentiels recherchés. En se promenant à travers les ruelles bordées de petits magasins et de cours intérieures vertes, on se croirait presque dans un village niché au cœur de la ville.

Mentionné pour la première fois dans un document vers 808, Haidhausen est par conséquent beaucoup plus ancien que le centre de Munich. Ce n’est que vers le milieu du XIXe siècle, que le quartier Bogenhausen et ses voisins Au et Giesing – après avoir longtemps été des banlieues – furent intégrés dans la ville de Munich.

Autrefois les journaliers, les travailleurs immigrés et les gens venus des campagnes vivaient à l’extérieur de la vieille ville, sur la rive droite de l’Isar. Pendant des siècles, ils ont gagné leur vie en extrayant du gravier et de l'argile. Utilisant la force hydraulique de l'Isar et de ses affluents, des industries artisanales, comme les tanneries et les poissonneries s'y sont installées.

Les anciennes auberges, restaurées avec amour, datent des XVIIIe et XIXe siècles. Le charme pittoresque que dégagent aujourd'hui les petites maisons basses ne doit pas tromper. En effet, elles ne servaient autrefois que d’abri à leurs habitants qui vivaient là dans des conditions plus que rudimentaires.

D’ailleurs, dans le Herbergsmuseum du Üblacker-Häusl (musée) dans la Preysingstrasse (rue), deux pièces aménagées dans le style des logements des travailleurs journaliers illustrent bien dans quelles conditions une famille nombreuse se partageait lit, table et chaises dans un espace plus que réduit.

En face, l'imposant Kriechbaumhof (maison historique) est un autre exemple d'ancienne auberge existant déjà au XVIIIe siècle. Le caractère typiquement villageois de Haidhausen se dévoile également dans le cimetière pittoresque, sa vieille église de Haidhausen et dans de nombreuses jolies ruelles.

Interrogés sur les particularités de Haidhausen, Nora Wolf, la jeune propriétaire du café dans l’Elsässer Strasse ainsi que ses clients sont unanimes : la solidarité dans le quartier est exceptionnelle. À chaque match de foot important, les tables, chaises et téléviseurs sont rapidement transportés des appartements vers la terrasse du café. Tout le monde se retrouve assis ensemble à une longue table dressée de manière provisoire, afin de vibrer avec les joueurs.

C’est pour cela que beaucoup d’habitants de Haidhausen retournent dans ce quartier où tout le monde se connaît de longue date et se salue. Deux fois par an, les habitants de Haidhausen organisent des vide-greniers dans leurs arrière-cours. Une bonne occasion de découvrir les endroits idylliques cachés derrière les façades d’immeubles.

Le Hofbräukeller borde le Wiener Platz. Jusqu’à l’invention, en 1876 par Carl von Linde, de la machine frigorifique, les caves à bière de plus de 50 brasseries étaient situées sous la rive de l’Isar.

Dans l'ouest de l’Ostbahnhof, la gare inaugurée en 1871, un quartier français « Franzosenviertel » a été créé après la guerre franco-allemande. Les places Pariser Platz, Weissenburger et le Bordeauxplatz sont des points de rencontre appréciés dans le quartier.

Mais le cœur de Haidhausen est la place Wiener Platz. Cette place, ainsi que le marché qui s’y tient, doit son nom à sa proximité avec la rue principale orientée vers la ville de Vienne. Dans les nombreux stands, les vendeurs de légumes, de fruits et de fleurs y proposent leurs marchandises. De la boulangerie au stand de vin en passant par le vendeur de poisson grillé, ici, tout invite à passer une journée gastronomique, assis sur les terrasses, à observer les gens et l’animation dans la rue.

Néanmoins, Haidhausen n’est pas uniquement petit et paisible, ce quartier abrite également un certain nombre d’institutions et des attractions de taille : derrière le Wiener Platz, le long de la rive de l’Isar, le Maximilianeum (maison historique) domine la somptueuse Maximilianstraße (rue) qui relie Haidhausen à la vieille ville par le pont de l’Isar.

Autrefois construite pour servir d’école à des étudiants dans l’objectif de les préparer à la fonction publique, cette institution pour surdoués est surtout connue depuis 1949 pour son locataire célèbre, le Bayerischer Landtag (parlement bavarois).

Vidéo: Ville & Quartiers

Le Hofbräukeller (restaurant) borde le Wiener Platz. Jusqu’à l’invention, en 1876 par Carl von Linde, de la machine frigorifique, les caves à bière de plus de 50 brasseries étaient situées sous la rive de l’Isar. Afin de bénéficier de leur ombre, des châtaigniers ont été plantés en surface – le Biergarten munichois était né. L’un des vestiges de cette époque est le Hofbräukeller, l’ancienne brasserie du Hofbraubier et le « Einstein », avec son club de jazz « Unterfahrt », transformé en centre culturel.

En suivant la Innere Wiener Strasse, direction sud, on arrive au Gasteig (centre culturel). Au Moyen Âge, le « gache » (= raide) sentier était la seule liaison entre Munich et la rive est de l’Isar. Les lourdes charrettes à sel, venant de Bad Reichenhall et de Rosenheim, descendaient la montagne escarpée en direction de Munich et d'Augsburg.

Aujourd’hui, le Gasteig a donné son nom au centre culturel munichois, dont le siège se trouve ici depuis 1985. Il abrite le Münchner Philharmoniker (Orchestre philharmonique de Munich), célèbre dans le monde entier.

En contrebas, directement sur les rives de l'Isar, se trouve le Muffatwerk, une ancienne centrale électrique du XIXe siècle. Aujourd'hui, on peut y admirer des artistes prometteurs du monde de la musique, du théâtre et de la danse.

Juste à côté se trouve le Müllersches Volksbad (piscine). Construits dans les années 1901, ces bains pittoresques de style Art nouveau datent d’une époque où peu de logements disposaient de leur propre salle de bains. Les bains sont maintenant un endroit élégant pour nager, transpirer et faire un sauna. Et puis, les baignoires rénovées sont toujours disponibles à la location. Même les « Zamperl » (= chiens) des Munichois y prenaient leur propre bain, le « Zamperlbad ».

Juste en face, le pionnier du cinéma, Carl Gabriel, y construisit en 1910 le Museums-Lichtspiele, le deuxième plus vieux cinéma de Munich. Il n’a d’ailleurs rien perdu de son charme « moelleux ». Lieu culte, depuis 30 ans, de la comédie musicale rock filmée connue sous le nom de « Rocky Horror Picture Show », il présente aussi de nombreux films actuels dans leur version originale.

De nos jours, l’Auer Dult (kermesse) a lieu trois fois par an, sous le nom de Maidult, Jakobidult et Kirchweihdult. À côté des stands d'antiquités et de poteries, la foire propose également des spécialités telles que le Steckerlfisch (brochette de poisson), des saucisses grillées et des beignets au saindoux, ainsi qu'une grande roue et un manège pour enfants.

Un peu plus loin en amont de l’Isar, on est déjà dans l’Au. Les prés d’origine abritaient principalement des moulins et des jardins majestueux. Puis, l'Au devint la banlieue la plus densément peuplée des trois jusqu’au milieu du XIXe siècle. Près du centre, et situé à côté du Gärtnerplatzviertel (quartier), ce quartier est actuellement très recherché pour y vivre. C’est là aussi que se trouve le Deutschens Museum (musée).

Le quartier de l’Au est surtout connu pour accueillir tous les ans deux fêtes munichoises : la Auer Dult et la Starkbierfest au Nockherberg » (festivals).

La Dult, anciennement fête paroissiale avec sa foire commerciale internationale datant de 1310, a fusionné avec le marché aux puces Auer Trödelmarkt au XIXe siècle. De nos jours, l’Auer Dult (kermesse) a lieu trois fois par an, sous le nom de Maidult, Jakobidult et Kirchweihdult. À côté des stands d'antiquités et de poteries, la foire propose également des spécialités telles que le Steckerlfisch (brochette de poisson), des saucisses grillées et des beignets au saindoux, ainsi qu'une grande roue et un manège pour enfants.

Le Nockherberg est connu bien au-delà des frontières du quartier. Chaque année, dans le cadre de la fête du Starkbierfest (fête de bière), a lieu le « Derblecken » où les personnalités politiques prennent un savon lors d’une chanson à thème satirique.

simply Auer Dult

Un original se présente : Découvrez ce véritable festival folklorique munichois avec un guide touristique de la ville de Munich. Vous trouverez ici toutes les informations concernant la visite.

C’est au coin de la rue, dans la Zeppelinstrasse au numéro 41, que Karl Valentin, le citoyen le plus célèbre de l'Au dans les pays germanophones, a vu le jour. Dans ses pièces de théâtre et ses récits humoristiques et bizarres, il décrit la vie dure et riche en privations que vécurent les citoyens dans les années 1920 et 1930 dans l’ancienne banlieue. Ses nombreuses paroles et pièces de théâtre à double sens peuvent être entendues et vues au Valentin-Karlstadt-Musäum (musée) dans l'Isartor (porte).

L'idyllique ruisseau, du nom de Auer Mühlbach, nous rappelle encore l'époque où l'Isar était l'un des principaux fournisseurs d'énergie de la ville et de ses banlieues. La « Petite Venise » de Munich coule paisiblement ici. Promenades le long de l’Auer Mühlbach : www.auer-muehlbach.de

 

 

Text: München Tourismus; Fotos: Redline Enterprises, Jörg Lutz, Christian Kasper; Illustration: Julia Pfaller; Video: Redline Enterprises
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !