La Hofbräuhaus de Munich

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

La Hofbräuhaus est probablement la brasserie la plus célèbre au monde. Voici toutefois 7 choses que vous ignorez probablement sur la Hofbräuhaus. Vérifions cela tout de suite.

 

N°1 La Hofbräuhaus a été créée car la bière était trop chère.

Difficile à croire, mais vrai ! Au 16ème siècle, la Bavière n'était pas encore une région célèbre pour ses bières. On y buvait du vin ou de la bière du nord de l'Allemagne. Cette bière importée était alors chère et très demandée par les dirigeants bavarois.

Bière importée était alors chère et très demandée par les dirigeants bavarois. Le Herzog Wilhelm V ordonna donc le 27 septembre 1589 la construction de sa propre brasserie.

Le Herzog Wilhelm V ordonna donc le 27 septembre 1589 la construction de sa propre brasserie. Elle était destinée à approvisionner la cour et ainsi à réduire les dépenses liées à la bière. Il choisit de la construire dans l'ancien poulailler de l'Alter Hof, l'ancienne résidence impériale (aujourd'hui Sparkassenstrasse).

La brasserie était alors connue sous le nom de Braunes Hofbräuhaus, car la bière de haute fermentation était autrefois appelée bière brune. Jusqu'à 1610, cette bière était réservée exclusivement aux membres de la cour bavaroise et à ses domestiques.

N°2 La Hofbräuhaus a apporté le brassage en Bavière.

Pour répondre à la demande croissante de bière, la Hofbräuhaus est très vite agrandie. Elle déménage en 1607 à Platzl (au nord-est de la place Marienplatz), où elle est toujours située aujourd'hui. La bière est alors très appréciée, mais pas particulièrement savoureuse. À cette époque, la bière « ainpöckisch » de la ville hanséatique d'Einbeck dans la Basse-Saxe était la référence parmi les bières et était même bue en Italie.

La bière est alors très appréciée, mais pas particulièrement savoureuse. Le Herzog Maximilian, ayant le sens des affaires, décide alors d'acheter le savoir-faire nécessaire pour produire une bière de qualité.

Le Herzog Maximilian, ayant le sens des affaires, décide alors d'acheter le savoir-faire nécessaire pour produire une bière de qualité. En 1614, il convainc le maître brasseur d'Einbeck, Elias Pichler, de déménager à Munich en lui offrant un très bon salaire La nouvelle bière qu'il produit rencontre alors un vif succès. La bière dite « ainpöckisch » devient rapidement la bière « bock » dans le dialecte munichois, aujourd'hui connu sous le nom de bière forte.

N°3 La Hofbräuhaus a financé l'État et ses guerres.

La Hofbräuhaus a longtemps été la seule brasserie bavaroise autorisée à brasser de la bière forte et blonde. Les dirigeants bavarois profitaient du monopole de la brasserie pour gagner de l'argent. On raconte qu'au 17ème siècle, la vente de bière et les taxes représentaient entre 30 et 50 % des revenus de l'État de Bavière.

On raconte qu'au 17ème siècle, la vente de bière et les taxes représentaient entre 30 et 50 % des revenus de l'État de Bavière.
La machine de guerre de la guerre de Trente Ans (1618–1648) aurait été financée en grande partie ainsi.

La machine de guerre de la guerre de Trente Ans (1618–1648) aurait été financée en grande partie ainsi. Ce n'est qu'en 1798 que les dirigeants de Wittelsbach renoncent à leurs droits exclusifs sur la bière blonde et en 1810 à ceux sur la bière forte.

La brasserie représente aujourd'hui une source importante de revenus pour l'État : en 2017 et 2018, environ deux millions et demi d'euros ont été versés à l'État libre de Bavière qui détient la marque Hofbräu.

N°4 Il existe deux Hofbräuhaus.

Il existe en réalité deux Hofbräuhaus à Munich : la maison mère située en ville et la Hofbräukeller à Haidhausen. Cela s'explique en partie par le tourisme. Munich devient dès le 19ème siècle une destination prisée pour les weekends et les vacances. Naturellement, de nombreux visiteurs viennent boire une ou deux bières, voire parfois plus, à la Hofbräuhaus.

Munich devient dès le 19ème siècle une destination prisée pour les weekends et les vacances. Naturellement, de nombreux visiteurs viennent boire une ou deux bières, voire parfois plus, à la Hofbräuhaus. Le prince-régent Luitpold décide alors d'agrandir la salle accueillant les clients.

Le prince-régent Luitpold décide alors d'agrandir la salle accueillant les clients. Tout l'équipement de brassage est d'abord déplacé dans le nouveau bâtiment du Hofbräukeller sur l'Innere Wiener Strasse. Le 2 septembre 1896, l'ancien bâtiment à Platzl est démoli et le 22 septembre 1897, le nouveau site ouvre ses portes.

Le coût de construction de la nouvelle Hofbräuhaus s'élève alors à 819 000 Goldmarks. Il est difficile de convertir cette somme dans la monnaie actuelle, mais cela équivaudrait à plusieurs millions d'euros. En comparaison, dix œufs coutaient en 1882 0,5 Mark et un maçon gagnait environ 3,5 Marks par jour.

Aujourd'hui, la bière n'est plus brassée dans le Hofbräukeller. En 1988, la brasserie déménage dans une usine moderne plus grande à Riem.

N°5 La Hofbräuhaus a sa propre monnaie parallèle.

Lorsqu'il fait beau, jusqu'à 35 000 personnes peuvent visiter chaque jour la Hofbräuhaus am Platzl, dont de nombreux habitués. Quelques 120 différents groupes se retrouvent régulièrement dans la brasserie. La plupart des habitués ont leur propre chope qu'ils gardent précieusement et un grand nombre d'entre eux paient également avec une monnaie spéciale : le jeton de bière.

Ces jetons sont fabriqués par la brasserie et ne sont valides que dans la Hofbräuhaus et les brasseries associées. Contrairement aux pièces « normales », ces jetons ne sont pas soumis aux fluctuations monétaires. Les jetons sont toujours échangés contre une chope d'un litre.

La plupart des habitués ont leur propre chope qu'ils gardent précieusement et un grand nombre d'entre eux paient également avec une monnaie spéciale : le jeton de bière.

Avant même le troisième verre de bière, les gens plaisantent sur le fait que les jetons de bière sont le meilleur investissement, car qu'ils offrent un meilleur pourcentage que la banque. Le système de jeton de bière est également utilisé par d'autres brasseries de Munich. Les retraités reçoivent même parfois un certain montant de jetons de bière en plus de leur retraite.

N°6 La Hofbräuhaus était le point de rendez-vous des conseillers de vie et des révolutionnaires.

Les gens ne se retrouvaient pas à la Hofbräuhaus uniquement pour boire un verre. Le conseiller de vie Niki Gerstmeier y organisait des réunions lors desquelles il donnait des conseils aux gens sur leur situation de vie, en échange d'une collation ou d'une bière. Les femmes du marché plus âgées, surnommées les « femmes radis » venaient y faire des paris afin de prouver qu'elles pouvaient encore tenir le rythme face aux jeunes.

L'effervescence de la brasserie attirait de nombreux visiteurs célèbres, dont Lénine. Sa femme fit l'éloge de la brasserie dans son journal intime, la décrivant comme l'endroit « où la bonne bière efface toutes les différences entre les classes sociales ». Selon les registres, Mozart et l'impératrice Sissi sont eux aussi venus à la brasserie.

Les gens ne se retrouvaient pas à la Hofbräuhaus uniquement pour boire un verre. L'effervescence de la brasserie attirait de nombreux visiteurs célèbres, dont Lénine.

Le 13 avril 1919, la Hofbräuhaus se retrouve au cœur d'une révolution, lorsque les dirigeants du Conseil des travailleurs et des soldats y proclament la formation d'une nouvelle république communiste. Des affrontements ont alors lieu entre les soldats de la République de Weimar, les brigades communistes et les francs-tireurs de droite.

L'année suivante, le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) est fondé à la Hofbräuhaus. Adolf Hitler y présente alors son « Programme en 25 points », dans lequel il menace de retirer tous les droits civiques des Juifs et d'instaurer une dictature. 13 années plus tard, il met sa menace à exécution.

N°7 La Hofbräuhaus doit sa célébrité à un Prussien.

Les Bavarois doivent l'admettre : la chanson la plus célèbre sur la Hofbräuhaus a été écrite par un Berlinois. La chanson « In München steht ein Hofbräuhaus » (À Munich se trouve une Hofbräuhaus) a été composée en 1935 par Wilhelm Gabriel, connu sous le nom de « Wiga ». Selon la légende, Gabriel trouva la mélodie alors qu'il était assis au café du zoo de Berlin.

La chanson la plus célèbre sur la Hofbräuhaus a été écrite par un Berlinois. La chanson sur la Hofbräuhaus est interprétée pour la première fois au marché des saucisses à Dürkheim et devient rapidement un tube lors du carnaval de Fastnacht.

Il nota quelques notes sur un magazine. Le texte aurait ensuite été écrit par Klaus Siegfried Richter, un ami de Gabriel. La chanson sur la Hofbräuhaus est interprétée pour la première fois au marché des saucisses à Dürkheim et devient rapidement un tube lors du carnaval de Fastnacht.

En 1981, la chanson est reprise par le groupe munichois Spider Murphy Gang. Leur chanson « Skandal im Sperrbezirk » commence par « In München steht ein Hofbräuhaus – doch Freudenhäuser müssen raus » (À Munich se trouve une Hofbräuhaus – mais les maisons closes doivent partir !).

La chanson devient n°1 en Allemagne et est toujours jouée aujourd'hui dans tous les chapiteaux en Bavière.

 

 

Texte: Nansen & Piccard; Potos: Frank Stolle
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !