La couronne de laurier de la Bavaria à Munich capturée par un drone.

Le Westend

Immeubles anciens et arrière-cours en coins et recoins

De quartier multiculturel ouvrier, le Westend se développe en un futur quartier branché. 25 nationalités vivent ici en parfaite harmonie.

Les points forts en un coup d'œil

L’escargot Ilse voit tout. Fait de terre cuite et haut de quatre mètres, il sourit poliment et de manière détendue en observant le Bavariapark (parc) à ses pieds. Autour de lui, tout le monde s'agite : ici les enfants aiment apprendre à rouler à vélo et les habitants, ainsi que les visiteurs profitent agréablement du Biergarten tout proche.

Le centre de transport - une collection unique

Mais un escargot comme celui-ci n’est pas rapide, par contre, avec sa maison sur le dos, sa mobilité ne connaît pas de limites : ce n’est pas un hasard, si les « parents » de Ilse, les célèbres artistes américains Jason Rhoades et Paul McCarthy, ont positionné leur « Sweet Brown Snail » juste en face du Verkehrszentrum (musée du transport) du Deutsche Museum (musée). Cet endroit regorge d’informations et de divertissements passionnants - et pas seulement pour les fans de technologie !

Dans sa collection unique de véhicules terrestres, le Verkehrszentrum raconte l’histoire du voyage et montre les différentes formes de mobilité datant d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Alors que des sentiments nostalgiques surgissent à la vue d'une vieille Vespa, d'un S-Bahn (métro rapide) peint en bleu et blanc de l'époque des Jeux olympiques d'été 1972, ou des premiers patins à roulettes, le simulateur de carrosse nous permet de ressentir les conditions de voyage inconfortables de l'époque de Mozart.

Les quais, construits par le musée, offrent la possibilité de monter dans des trains historiques et modernes. Avec un sifflement strident, la première locomotive à vapeur du monde, appelée « Puffing Billy », se met en marche chaque jour à 15 heures. Des présentations régulières montrent les différents véhicules en marche. En parlant de trains...

Le Hackerbrücke relie

... le Hackerbrücke, une construction en fer historique du 19ème siècle, relie la gare principale au Westend. Avec une vue sur les voies ferrées et vers le centre-ville jusqu'à la Frauenkirche, il ne sert pas seulement à se rendre de A à B, mais aussi à profiter du coucher de soleil avec des amis. La romance des grandes villes - le Hackerbrücke est vraiment bon pour cela, car avec sa pittoresque rambarde de pont, c'est un point de rencontre pour les touristes et les locaux pour une bière après le travail - et donc plus un conseil d'initié.

Pour tous les amateurs de l'Oktoberfest, la joie de la fête commence généralement par la traversée du Hackerbrücke, en compagnie de milliers de personnes venues du monde entier. En chemin, les gens ouvrent souvent leur première bière, chantent et se donnent rendez-vous plus tard sur le terrain. Les ponts se connectent. Le Hackerbrücke en particulier.

Au cours des deux semaines que dure l’Oktoberfest (fête de la bière), qui a lieu de mi-septembre à début octobre, la musique des chapiteaux et le bruit des manèges sont audibles jusqu’au pied de la statue de la Bavaria.

Le Bavaria surveille l'agitation de la Theresienwiese.

Quelques mètres plus à l’est du Bavariapark, la descente est raide. En effet, cette arête du versant, à proximité de la statue de la Bavaria (statue), est une tribune panoramique naturelle extraordinaire qui a déjà servi à suivre la course de chevaux organisée à l'occasion du mariage du prince héritier Ludwig avec Therese (le premier Oktoberfest en 1810). D’ici on a une vue imprenable sur la plus grande fête foraine du monde.

Au cours des deux semaines que dure l’Oktoberfest (fête de la bière), qui a lieu de mi-septembre à début octobre, la musique des chapiteaux et le bruit des manèges sont audibles jusqu’au pied de la statue de la Bavaria. Des parfums de poissons grillés sur leurs brochettes (Steckerlfisch) et d’amandes grillées viennent chatouiller le nez des badauds.

En décembre, on pourra s’émerveiller face au merveilleux océan de lumières du festival hivernal Tollwood Winterfestival (festival), ainsi que devant le feu d’artifice de la Saint Sylvestre.

Vidéo: Ville & Quartiers

D'un quartier délabré à une zone résidentielle populaire

Il n’y a encore pas si longtemps, les Munichois considéraient le quartier Westend comme un lieu peu sûr. Il ne ressemblait en rien à l’« Athènes-sur-l’Isar » classique et représentative, bien que la grande statue de la Bavaria et l’élégante construction de la Ruhmeshalle (temple) s’y trouvaient déjà et formaient à l'époque le prélude du quartier.

Jusqu’au début du XIXe siècle, la région était peu habitée. Ce ne fut qu’avec l’industrialisation, vers 1850, que de nombreuses usines apparurent. Alors qu’au XIXe siècle, ce furent les ouvriers venus des campagnes environnantes qui habitaient près des usines, dans les années 1960, de nombreux ouvriers étrangers trouvèrent dans ce quartier Westend un nouveau lieu de vie. Grâce à de nombreuses initiatives et des aménagements, près de 25 nationalités différentes cohabitent en bons termes dans ce quartier.

Jusque dans les années 1980, la majorité des usines furet fermées et les bâtiments rasés. À leur place on trouve de belles arrière-cours verdoyantes. De nombreux bâtiments de la période « Gründerzeit » ont été entre-temps rénovés. Depuis le déménagement, en 1998, de la foire vers les quartiers est de Munich, un nouveau quartier résidentiel et d’affaires est apparu dans la Schwanthalerhöhe autour du Bavariapark. 

Avec la tour résidentielle, réminiscence de l’ancien Messeturm (tour), l’architecte star de Munich, Otto Steidle, a construit ici avant sa mort en 2004, un véritable testament architectural. À proximité, reconnaissable par son revêtement de céramique colorée, l’on trouve l’immeuble KPMG, des architectes Steidle et associés. La cour intérieure est couronnée par l'œuvre « Doppelhelix » de l’artiste internationalement reconnu Olafur Eliasson.

Le Gastro : la tradition bavaroise rencontre la cuisine internationale

Côté tradition, on trouve la plus ancienne brasserie de Munich, la Brauerei Augustiner qui, depuis 130 ans, a son siège dans le quartier Westend. Le grand et pittoresque Biergarten du Augustiner-Keller, au nord du pont Hackerbrücke est aujourd’hui encore le point de rencontre le plus apprécié des Munichois et de leurs hôtes.

Au numéro 2 de la Parkstrasse, se trouve un endroit spécial et original pour déjeuner. Il y a quelques années encore, se trouvait dans ce magasin-café une mercerie. L’intérieur en bois des années 1920, avec comptoirs et étagères et des centaines de petits tiroirs est toujours en place. On peut y acheter un tout un ensemble hétéroclite de garnitures de siège des années 1900 à 1960.

Le grand et pittoresque Biergarten du Augustiner-Keller, au nord du pont Hackerbrücke est aujourd’hui encore le point de rencontre le plus apprécié des Munichois et de leurs hôtes.

Pour réaliser à quel point les habitants s'identifient à leur quartier, il faut discuter avec une dame d’un certain âge, qui fut dans ses jeunes années serveuse à l’Oktoberfest et qui se rend chaque jour au centre-ville, à l’église Alten Peter, pour prier pour ses colocataires. On se connaît, on se serre les coudes et, comme seuls quelques immeubles ont un jardin, on se rencontre sur les places centrales pour discuter ou jouer.

La coexistence colorée du quartier se retrouve également dans la variété des restaurants. Toutes les saveurs y sont présentes : de la Turquie à l’Éthiopie, l'Italie, la Grèce, la France, et les Caraïbes, jusqu’à la Thaïlande, le Japon, l'Espagne et le Vietnam.

 

 

Text: München Tourismus; Photos: Redline Enterprises, istock/bene-a; Illustration: Julia Pfaller; Vidéo: Redline Enterprises
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !