Les tours de la Frauenkirche à Munich photographiées depuis les airs.

Frauenkirche

Le monument par excellence

Avec ses tours caractéristiques, la Frauenkirche est l’emblème de la ville par excellence.

Visibles de loin, les tours jumelles de la Frauenkirche s’élancent vers le ciel et caractérisent comme aucun autre édifice la silhouette de la ville. Il est très important aux yeux des Munichois que cela ne change pas : c’est pourquoi ils ont décidé en 2004, par référendum, qu’aucun nouveau bâtiment ne devait dépasser la hauteur de la Frauenkirche, à savoir 98,57 mètres.

La cathédrale et église paroissiale gothique, officiellement baptisée « Zu unserer Lieben Frau » (« Notre-Dame ») mais couramment appelée « Frauenkirche », a été, au XVe siècle, construite en briques par l’architecte et constructeur Jörg von Halspach pour des raisons de coûts, car il n’y avait pas de carrière de pierres à proximité. La construction, qui n’a pris que 20 ans, a été achevée en 1488, mais il manquait encore les flèches des tours.

Des canons avaient été placés sur les tours, dépourvues de leurs coiffes, pour la défense de Munich lors de la guerre de Succession de Landshut. Les dômes caractéristiques en forme de bulbe n’ont été ajoutés qu’en 1525. On a copié ici la forme du toit du Dôme du Rocher de Jérusalem, que l’on croyait à l’époque être le temple antique de Salomon.

Après les graves dommages subis lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale, la Frauenkirche a été reconstruite entre 1948 et 1955 sous une forme sobre et épurée. Elle a ensuite été successivement dotée de nouvelles richesses. Elle est, de nos jours, la cathédrale de l’archevêché de Munich et de Freising.

On dit que le diable en personne a laissé son empreinte dans l'église Frauenkirche.

Une légende effrayante est liée à la Frauenkirche : le diable en personne aurait laissé à l’entrée de la nef une empreinte de pas. Comme pour toutes les légendes, il existe plusieurs versions de la genèse du « pied du diable » – en voici l’une d’entre elles :

une fois la Frauenkirche achevée, le diable tourna autour de la cathédrale, mécontent qu’une nouvelle église ait été construite. Depuis l’entrée, il vit que l’église ne possédait pas une seule fenêtre et se mit à rire très fort de la bêtise de l’architecte.

Il sauta de joie et laissa l’empreinte de son pied en retombant sur le sol. Mais lorsque le diable fit un nouveau pas vers l’avant, force lui fut de constater que c’est lui qui s’était trompé, car des fenêtres existaient bel et bien. De rage, il se transforma en violente tempête pour démolir l’église,  mais n’y réussit pas. Il est dit qu’aujourd’hui encore on peut ressentir ce vent dans les rues avoisinant la Frauenkirche.

www.muenchner-dom.de

 

Foire aux questions sur l'église Frauenkirche à Munich ?

 

La hauteur des tours diffère légèrement. La tour nord mesure 98,57 mètres et la tour sud 98,45 mètres.

 

En fait, il n'y a pas d'explication précise sur la raison pour laquelle les tours diffèrent en hauteur. Cela est probablement dû aux conditions de construction de l'époque, au 16e siècle.

Les tours de la Frauenkirche ont été baptisées Stasi (tour sud) et Blasi (tour nord) par les Munichois*. La raison en était un appel lancé par un journal dans les années 1950, dans lequel les lecteurs* pouvaient soumettre des propositions. Les noms Stasi (Anastasia) et Blasi (Blasius) sont dus à l'émission de radio "Die weißblaue Drehorgel" (l'orgue de Barbarie blanc et bleu) de la radio bavaroise, très populaire à l'époque.

 

 

Photo: istock/foottoo, Redline Enterprises, istock/mthaler, Luis Gervasi
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !