La façade de la Hofbräuhaus à Munich.

Hofbräuhaus

L’originale est à Munich

«In München steht ein Hofbräuhaus – oans, zwoa, g`suffa … ». C’est ainsi que commence une entraînante chanson datant de 1935, qui a rendu célèbre la Hofbräuhaus am Platzl dans le monde entier.

Tout a commencé il y a quelques siècles, avec le duc bavarois Guillaume V qui, en 1589, fonda une brasserie. Tout d'abord, il souhaitait fournir en bière uniquement la cour des Wittelsbach. Cette toute première Hofbräuhaus, ou brasserie de cour, était située à quelques pas seulement de la brasserie actuelle, mais il n’en reste aujourd'hui que les plans de construction.

La bière brassée régalait visiblement les nobles et le personnel de la cour, car, bientôt, ses capacités n’ont plus répondu à la forte demande. C’est pourquoi Maximilien Ier, le nouveau souverain de la Bavière, a fait construire une deuxième brasserie en 1607, près du Platzl, qui constitue les fondations historiques de l’actuelle Hofbräuhaus.

Plus tard, les petites gens purent elles aussi acheter de la bière, car le roi Louis Ier décréta officiellement en 1828 que la taverne de cour serait dorénavant une taverne pour le peuple (à la grande horreur des aubergistes et brasseurs privés de Munich, effrayés à l’idée de perdre leur clientèle.

La Hofbräuhaus n’a eu de cesse d’être appréciée par les touristes venus du monde entier et par les Munichois. Dès ses débuts, elle a attiré de célèbres amateurs de bière tels que Wolfgang Amadeus Mozart, l’impératrice Élisabeth d’Autriche (plus connue sous le nom de Sissi), ou encore Lénine et son épouse. Bien vite, elle était régulièrement pleine à craquer, et il a fallu faire de la place.

C’est pourquoi, en 1896, la brasserie a été exilée dans le quartier de Haidhausen (aujourd'hui, c’est là qu'on trouve la Hofbräukeller). L'ancienne brasserie a revêtu son apparence actuelle suite à une rénovation qui lui a donné son style néo-Renaissance. Elle a ainsi été considérablement agrandie afin d’offrir un espace suffisant pour répondre aux besoins d'une grande auberge telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Cette maison traditionnelle située en plein cœur de la ville passe dans le monde entier pour être l’incarnation de la culture bavaroise de la bière. La salle baptisée Schwemme (abreuvoir), au rez-de-chaussée, constitue le cœur de ce bâtiment de trois étages. Là où, il y a plus de cent ans, il y avait encore une brasserie, plus de 1 000 personnes peuvent aujourd'hui boire de la bière et savourer des spécialités bavaroises. Au centre de la Schwemme, il y a un podium où, chaque jour, divers orchestres de cuivres viennent jouer pour mettre l’ambiance.

Les clients qui préfèrent davantage de calme peuvent se rendre dans la Bräustüberl (bistrot brasserie), au premier étage, très appréciée des Munichois car ce lieu nous replonge dans l’histoire. Dans la grande salle des fêtes, au rez-de-chaussée, des chanteurs populaires et des groupes de musiciens trouvent un podium pour y jouer de la musique folklorique. On y dispense même des cours de danses traditionnelles.

Et, en été, lorsqu'on veut fuir le tumulte du centre-ville de Munich, il suffit de choisir une petite place à l’ombre au Biergarten de la Hofbräuhaus, que l’on peut rejoindre en passant sous les imposantes arches.

Même si ce palais de la bière est classé par de nombreux visiteurs de Munich parmi les dix premières curiosités de la capitale bavaroise, il serait inexact de considérer uniquement la Hofbräuhaus comme une attraction à touristes, car c'est le contraire : la moitié des clients qui viennent chaque jour sont des habitués qui apprécient encore aujourd'hui les traditions bavaroises.

L'amour que portent les Munichois à leur Hofbräuhaus am Platzl a été illustré avec beaucoup de talent dans la satire humoristique de Ludwig Thoma, « Ein Münchner im Himmel » (Un Munichois au ciel), de 1911 : après sa mort, Alois Hingerl, employé ministériel, devient l’ange Aloisius, mais, au ciel, il n’est pas content car la « culture » bavaroise lui manque. En effet, au Paradis, il n’y a pas de bière ni de tabac à priser, et les chants et les exultations, ce n’est pas pour lui. Son humeur s’en ressent, et, pour finir, Dieu l’envoie comme messager pour prodiguer des conseils divins au gouvernement bavarois.

Or, Aloisius ne peut s’empêcher de faire une petite halte à sa table habituelle, à la Hofbräuhaus, et là, pour lui, c’est enfin le paradis : il demande des pintes et des pintes de bière, il en oublie sa mission divine, et, aujourd'hui, il y est toujours (avec des conséquences considérables pour le gouvernement bavarois). Si l'on a de bons yeux, on pourra peut-être même constater encore sa présence à la table des habitués.

www.hofbraeu-muenchen.de

 

Foire aux questions sur la Hofbräuhaus

 

La première Hofbräuhaus a été fondée en 1589 par le duc bavarois Guillaume V pour approvisionner la cour en bière. Elle était située à quelques pas de l'actuelle Hofbräuhaus. Sa bière était si appréciée par la noblesse et les domestiques qu'il ne fut bientôt plus possible de répondre à la forte demande. C'est pourquoi le successeur de Guillaume, le prince électeur Maximilien Ier, fit construire en 1607 une deuxième brasserie sur la place Platzl, sur les fondations de laquelle se trouve l'actuelle Hofbräuhaus.

L'État libre de Bavière est aujourd'hui le propriétaire de la Hofbräuhaus de Munich.

La brasserie Hofbräuhaus est considérée dans le monde entier comme l'incarnation de la culture bavaroise, associée à des notions telles que la tradition, la convivialité et l'ambiance chaleureuse. Elle est appréciée aussi bien par les visiteurs de la ville que par les habitants. Wolfgang Amadeus Mozart, l'impératrice Elisabeth d'Autriche, également connue sous le nom de Sisi, ou encore Vladimir Ilitch Oulianov, alias Lénine, s'y sont déjà arrêtés par le passé pour boire une petite bière bien fraîche.

Treize ans avant la prise du pouvoir par les nationaux-socialistes, Hitler annonçait déjà le 24 février 1920 à la Hofbräuhaus le programme du parti national-socialiste allemand (NSDAP) et s'établissait ainsi comme orateur du parti. Les points qu'il a présentés anticipaient tout ce qui allait devenir une terrible réalité sous sa tyrannie entre 1933 et 1945.

La Hofbräuhaus am Platzl a fait de nombreux émules. Au total, il existe 37 Hofbräuhäuser sur trois continents. Mais l'original se trouve toujours à Munich.

Non, dès 1896, les installations de brassage ont été déplacées vers le quartier de Haidhausen afin de créer plus d'espace pour les clients. Depuis 1988, Hofbräu brasse à son emplacement actuel, en périphérie de la ville, à Riem.

La brasserie Hofbräuhaus de trois étages peut accueillir environ 3.000 personnes et le Biergarten 400 autres. On a le choix entre la "Schwemme" historique située au rez-de-chaussée avec son podium musical, l'agréable "Braustüberl" au premier étage, le jardin de bière avec ses vieux marronniers ou la salle des fêtes qui est utilisée pour toutes sortes de festivités.

Pour tous ceux qui souhaitent déguster la bière Hofbräu chez eux, il est possible de commander en ligne les différentes variétés, des classiques aux spécialités saisonnières.

 

 

Text: München Tourismus, Photos: Sven Kolb, Redline Enterprises, istock/stw-15, Frank Stolle
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !