Entrance of the Hündeleskopfhütte, the first vegetarian hut in the Alps near Munich.

Guide de randonnée : les refuges de montagne

Petit guide des refuges munichois

Il semblerait qu’il existe des gens qui font uniquement de la randonnée de haute montagne pour s’arrêter au refuge et s’y restaurer avec appétit. Mais peu importe le motif : grâce à cette sélection de refuges, chacun trouvera sa destination.

 

Pour ceux qui sont soucieux de leur alimentation : Hündeleskopfhütte

En Allgäu, les randonneurs ne vont pas rester sur leur faim : la Hündeleskopfhütte (1 180 m) est vraisemblablement le seul refuge dans les montagnes bavaroises à proposer une carte exclusivement végétarienne. Une véritable exception, quand on sait que la cuisine alpine est plutôt consistante et à base de viande.

Depuis que Silvia ou « Silli » Beyer, la chef de cuisine, ne propose plus que des plats végétariens, de nombreux journalistes lui ont rendu visite ; d’ailleurs, le Bayerischer Rundfunk, la TV locale, a même envoyé toute une équipe de caméramans sur la montagne pour y regarder de plus près.

La carte est petite mais bonne, et comprend des spécialités telles que des tartines au fromage de montagne fait avec du lait de vaches nourries au foin de l’Allgäu ou une « Flädlesuppe » (soupe aux crêpes) ainsi que différentes salades de saison.

Accès : A96, sortie Jengen/Kaufbeuren. Suivre la B12 en traversant Marktoberdorf jusqu’à Nesselwang et bifurquer sur la route principale/B309. La montée commence dans le quartier de Kappel à côté du Waldseilgarten (parc accrobranche – Bürgermeister-Franz-Keller- Strasse 13, 87459 Pfronten) et dure 45 minutes.

Pour les familles : Blomberghaus

Le Blomberghaus (1 203 m) est situé à faible altitude. Et c’est bien là son grand avantage : alors qu’ailleurs, les skieurs sont encore sur les pistes même au printemps, le Tölzer Hausberg (montagne), lui, est déjà bien déneigé. Pour atteindre le sommet, il suffit d’une petite heure en empruntant le chemin de randonnée, et encore moins avec le télésiège – impossible de faire plus vite.

Il est tout de même conseillé de porter des chaussures de marche, car à certains endroits les plaques de glace mettent longtemps à fondre. Le Blomberghaus est ouvert toute l’année. La terrasse au soleil offre une vue spectaculaire sur les Alpes de Bavière. Les plus courageux vont faire un tour au parc accrobranche voisin, dont le parcours serpente étroitement entre les arbres.

Pour le retour, il est vivement conseillé de prendre la piste de luge d’été. Partant de la station intermédiaire du télésiège, elle descend vers la vallée sur 1 300 mètres. C’est grâce à ce genre d’attractions que les familles apprécient le Blomberg.  

Accès : A8 sortie Holzkirchen/Bad Tölz, par la B13 et la B472 jusqu’à la station Blombergbahn (Am Blomberg 2, 83646 Bad Tölz-Wackersberg) ; alternative : A95 sortie Sindelsdorf et B472. Deux trajets au choix au départ de la station aval de la Blombergbahn avec un dénivelé de 703 mètres : le chemin de randonnée (niveau facile, entre 45 minutes et 1 heure), le chemin forestier (niveau facile, environ 1h30). Ceux qui le souhaitent peuvent continuer jusqu’au Zwiesel (sommet alpin) au départ du Blomberghaus (niveau simple, 30 minutes, 144 mètres de dénivelé). Au printemps, ce chemin peut traverser un champ neigeux.

Pour les épicuriens : Obere Maxlraineralm

Vivre comme un Dieu dans l’univers alpin : aucun endroit ne s’y prête vraisemblablement mieux que le refuge Oberen Maxlraineralm (1 520 m) au lac Spitzingsee. Le chalet propose une cuisine de qualité, avec des spécialités telles que les Knödel aux épinards ou la fameuse Maxlrainer Currywurst (saucisse au curry) qui, à défaut d’être saine, a le mérite d’être excellente.
D’ailleurs il paraît que la vue depuis la terrasse ensoleillée est « le plus beau panorama de Haute-Bavière ». Mais c’est la piscine qui fait toute la différence avec les autres refuges. Plonger dans l’eau fraîche, tout en savourant une bonne bière blanche désaltérante, rien ne délasse plus qu’une journée de randonnée.

Ceux qui le souhaitent peuvent également réserver le refuge à des fins privées et proposer à leurs invités de passer le « Bauernabitur » (baccalauréat du paysan). Les matières suivantes sont proposées à cet effet : clouer, scier, traire et battre le beurre.

Accès : A8, sortie Weyarn. Suivre la B742 jusqu’à Miesbach, puis la B37 jusqu’au Schliersee et Spitzingsee. Des possibilités de parking existent à la gare aval du téléphérique Taubensteinbahn (Spitzingstrasse 12, 83727 Schliersee). À pied, la montée se fait par le chemin du Schwarzkopfweg (1h15, 340 mètres de dénivelé) ; ceux qui préfèrent monter à la gare amont avec le téléphérique, restent sur leur droite une fois arrivés en haut (10 minutes).

Pour les conquérants de sommets : Münchner Haus

Le refuge hors normes s’appelle, bien évidemment, le Münchner Haus (2 959 m). Il est impossible de monter plus haut en Allemagne : au sommet de la Zugspitze, le refuge fait face au vent et aux intempéries. Et défie surtout la neige. Même en été, les températures peuvent être glaciales ici.

Il est vivement conseillé aux visiteurs de porter des vêtements chauds et des chaussures de marche. Leurs efforts seront récompensés par le panorama. En effet, par beau temps, on peut laisser errer son regard au loin sur les montagnes. Le Münchner Haus est exploité depuis trois générations et dispose même de sa propre installation photovoltaïque – qui est, un superlatif de plus, bien sûr la plus haute d’Allemagne.

Accès : A95 jusqu’à la fin de l’autoroute, puis continuer sur la B2. La gare du téléphérique Zugspitzbahn est à Garmisch-Partenkirchen (Olympiastrasse 27, 82467), le funiculaire Eibsee-Seilbahn à Grainau (Am Eibsee 6, 82491). Il est fortement recommandé aux randonneurs amateurs de ne pas entreprendre la montée à pied, mais de prendre la remontée mécanique. La montée la plus facile, et en même temps la plus longue, part du Skistadion de Garmisch et traverse le Reintal jusqu’au sommet (8 à 10 heures, 2 232 mètres de dénivelé). Une bonne endurance et un équipement appropriés sont recommandés.

Pour les alpinistes : Tegernseer Hütte

Certains visiteurs appellent la Tegernseer Hütte (1 650 m) également le Adlerhorst (nid d’aigle). Et cela avec raison, puisque le refuge est situé sur une crête, a priori inaccessible, entre les sommets Roßstein (1 698 m) et Buchstein (1 701 m). Vers l’amont, une pente abrupte et de l’autre côté une paroi rocheuse qui descend à pic.

La vue sur les Préalpes est extraordinaire. La montée vers le sommet demande une grande expérience en randonnée et un équipement adapté. Ceux qui recherchent de nouveaux challenges, peuvent agrémenter leur tour en empruntant des vias ferratas et des voies d’escalade ; ceux qui préfèrent rester sur le chemin de randonnée devront prévoir plus de temps et contourner les passages les plus escarpés.

Le soir, les clients du refuge admirent le coucher de soleil assis sur la terrasse. Le refuge est uniquement ouvert l’été.

Accès : A8, sortie Holzkirchen, par Tegernsee, Rottach-Egern et Kreuth direction Achensee (Autriche). Un parking pour randonneurs se trouve près de Bayerwald (Bayerwald 8, 83708 Kreuth). La montée au sommet se fait par le chalet Sonnbergalm (avec une via ferrata) ou par le Altweibersteg (un parking plus loin, direction nord). Temps de marche entre 2 et 4 heures (environ 800 mètres de dénivelé).

 

 

Texte: Nansen & Piccard; Photos: Frank Stolle
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !