A couple is sitting in front of a lot of gingerbread hearts at the Oktoberfest in Munich.

Tout savoir sur la Wiesn

L’Oktoberfest de O à T

Les instructions à suivre à la Wiesn sont simples : y aller et s’amuser. Néanmoins, certaines informations de base peuvent toujours être utiles. En voici les points les plus importants, de O, comme O’zapft is, à T, comme Tradition.

Coronavirus (english)

Hotels and accommodation establishments, shops, indoor and outdoor catering, and also clubs and discos are open. All remaining measures related to the coronavirus and your stay in Munich can be found here.

O – O'zapft is!­

 

Terme bavarois qui signifie « Le tonneau a été mis en perce »  ; tous les ans, le maire de Munich lance dette exclamation pour symboliser le début de l’Oktoberfest – une fois bien sûr qu’il a réussi à ouvrir le tonneau de bière au marteau et au chantepleure. Cet acte officiel, qui a toujours lieu le samedi après l’arrivée des hôtes à 12 heures sous le chapiteau Schottenhamel, revêt une signification toute particulière à Munich : on décompte méticuleusement le nombre de coups de marteau qu’il faudra au maire pour percer le tonneau, non sans quelques moqueries si la performance est médiocre. Le maire Thomas Wimmer, qui a inauguré cette tradition en septembre 1950, a réussi à percer le tonneau en 17 coups à l’époque. Avec seulement deux coups, Christian Ude et son prédécesseur Dieter Reiter détiennent actuellement le record.

K – Krinoline et co.

 

Il existe deux types de manèges à l’Oktoberfest : ceux qui nous emplissent d’euphorie et de joie, et qui nous font vivre une expérience riche en émotions. On peut par exemple citer le Hölleblitz (Éclair des enfers), le Frisbee ou la Power Tower.

Et ceux qui sont plus traditionnels et plus calmes : le carrousel Krinoline fait par exemple partie des attractions les plus anciennes de l’Oktoberfest. Cela fait presque 100 ans qu’il tourne. Sous un chapiteau à rayures rouges et bleues, ornée de guirlandes et de peintures Art nouveau, 16 gondoles tournent en rond à une charmante lenteur – ces dames ne risquent donc pas d’être décoiffées par le vent. La petite fanfare qui joue la musique d’accompagnement en direct est certainement unique au monde.

Le carrousel Krinoline fait par exemple partie des attractions les plus anciennes de l’Oktoberfest. Cela fait presque 100 ans qu’il tourne. La petite fanfare qui joue la musique d’accompagnement en direct est certainement unique au monde.

Le Toboggan est tout aussi riche en tradition : il attire les visiteurs de la Wiesn depuis 1933. Le principe est assez simple : il s’agit d’une grande tour de toboggan. Le plus difficile pour les visiteurs est de gravir la tour sur la bande de transport qui tourne à toute vitesse. Cela nécessite une bonne dose de coordination et un grand sens de l’équilibre.

Ainsi, les passagers les plus maladroits assurent le divertissement de la foule enthousiaste qui les regarde. Le nom Toboggan provient de la langue des Indiens algonquiens du Canada et fait référence à un traîneau léger en bois.

Le Schichtl est lui aussi une attraction classique ; un théâtre de variétés légendaire et décalé présent sur l’Okotoberfest depuis 1869. Depuis 1872, les gens s’y font « décapiter » avec une guillotine. Après la représentation époustouflante sous la devise « Auf geht’s beim Schichtl! » (C’est parti dans le Schichtl !), rien ne vaut une bonne récupération dans le chapiteau annexe du même nom.

T – Theresienwiese (Prairie de Thérèse) 

 

À l’origine, une prairie, aujourd’hui une grande zone de loisirs où se déroule l’Oktoberfest. La Theresienwiese a été nommée en l’honneur de la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen, épouse du roi Louis Ier. Le couple s’est marié le 12 octobre 1810. À la fin des noces de plusieurs jours, une course de chevaux a eu lieu le 17 octobre sur le site actuel de l’Oktoberfest. La course a été répétée l’année suivante. C’est le début la tradition de l’Oktoberfest. La Theresienwiese a également donné l’expression « Wiesn », un synonyme de l’Oktoberfest à Munich.

 

O – Oide Wiesn

 

Expression bavaroise signifiant « Ancienne Oktoberfest ». L’Oide Wiesn est un voyage aux origines de l’Oktoberfest: Depuis 2011, c’est une institution permanente installée sur un site séparé dans la partie sud de la Theresienwiese : ici, l’ambiance est plus détendue : sous le chapiteau, on joue de la musique bavaroise dans une atmosphère traditionnelle et nombreux sont ceux qui se laissent entraîner dans une valse ou une polka. Un autre chapiteau fait honneur à la tradition munichoise des chanteurs folkloriques. Le Musikantenzelt (Chapiteau des musiciens) accueille la scène jeune et dynamique de la musique folklorique. Bien entendu, on peut également y revivre l’ancien temps dans des attractions comme le Calypso ou le « Fahrt ins Paradies » (En route pour le paradis).

B – Bière

 

À l’Oktoberfest, la bière se boit dans des chopes de mass d’un litre. Les grandes brasseries munichoises fabriquent une variété de bière spéciale pour la fête de la bière, qui contient un peu plus d’alcool que la Helles ordinaire. Il est particulièrement important d’avoir la bonne technique pour tenir cette chope en verre qui pèse tout de même un certain poids : il ne faut pas passer la main dans la poignée pour tenir le verre dans la main. Il suffit de tenir la mass par la poignée. Cela évite de se coincer les doigts en trinquant. À l’Oktoberfest, il est d’ailleurs obligatoire de trinquer avec tous ceux qui sont assis à la même table. Surtout quand la fanfare incite les visiteurs à boire avec des chansons typiques (« Ein Prosit, ein Prosit der Gemütlichkeit. Oans. Zwoa. G’suffa! », comprenez « Trinquons, trinquons pour passer un bon moment. Une. Deux. Buvons ! ») – une manière très efficace de stimuler les ventes de bière.

Il ne faut pas passer la main dans la poignée pour tenir le verre dans la main. Il suffit de tenir la mass par la poignée.

Les serveurs de la Wiesn (nom bavarois de l’Oktoberfest), que ce soient des hommes ou des femmes, ont l’un des métiers les plus durs au monde. Pendant plus de deux semaines, ils se frayent un chemin à travers la foule du matin au soir en soulevant d’innombrables chopes de mass, de Hendl (poulets rôtis) et de Haxn (jarrets de porc). Si l’on veut boire une bière, il suffit de commander « eine Mass ». Cela se prononce comme une masse. On peut même tutoyer les serveurs de l’Oktoberfest – la plupart d’entre eux portent une pince à linge avec leur nom sur le Dirndl (robe traditionnelle bavaroise) ou sur les bretelles de la Lederhose (culotte de cuir).

Mais même ceux qui n’aiment pas la bière trouveront leur compte à l’Oktoberfest. Bien sûr, vous pouvez commander des boissons sans alcool et de la bière sans alcool dans les chapiteaux. Ce que beaucoup ne savent pas : le vin fait également partie de l’Oktoberfest. Il a toujours été servi aux visiteurs sur divers stands. Depuis 1984, il existe même un chapiteau à vin, où l’on propose plus de 15 types de vin, mousseux et champagnes.

E – Entrée gratuite

 

L’entrée à l’Oktoberfest est gratuite. Contrairement à l’accès à l’Oidn Wiesn, qui coûte trois euros. Mais c’est gratuit pour les enfants de moins de 14 ans.

Si les différents chapiteaux sont remplis, ce qui arrive souvent le soir ou le week-end, le personnel de sécurité bloque l’accès aux entrées. Il faut alors faire preuve de patience, et attendre jusqu’à ce qu’un groupe de fêtards soit de nouveau accueilli, ou bien de se diriger vers un autre chapiteau. On peut aussi se promener tranquillement sur l’Oktoberfest. On peut par exemple s’aventurer dans les allées en grignotant des amandes grillées, avant de faire un tour sur la grande roue pour voir toute l’agitation d’en haut.

Souvent, les petits chapiteaux sont une bonne alternative lorsque les plus grands sont fermés parce qu’ils sont pleins. Ce n’est pas la destination favorite pour de nombreux visiteurs de l’Oktoberfest, mais l’ambiance y est toujours très bonne. Il y a des chapiteaux de grillades proposant Hendl (poulets rôtis), Haxn (jarrets de porc) et autres saucisses, des chapiteaux à café, et des chapiteaux avec des spécialités telles que le poisson, le fromage et les Knödel (quenelles).

 

R – Riesenrad (Grande roue)

 

Avec une vue magnifique à 50 mètres au-dessus du site du festival, la grande roue est l’un des manèges les plus populaires. Même une fois la nuit tombée, l’expérience vaut le détour, car l’Oktoberfest se transforme alors en une mer de lumières colorées.

F – Flirter

 

Dans beaucoup de chapiteaux, l’ambiance est détendue, gaie et souvent éméchée. Des gens du monde entier chantent ensemble des chansons populaires et les tubes de la Wiesn, trinquent ensemble et se rapprochent en dansant. L’Oktoberfest offre donc les meilleures conditions pour flirter.

Parfois, les visiteurs masculins de l’Oktoberfest peuvent reconnaître si une femme est prête à flirter ou non à l’emplacement de la boucle de son Dirndl (robe traditionnelle bavaroise). Si la boucle est à gauche, la dame est célibataire. On dit alors « Schleife links, Glück bringt’s! » (Boucle à gauche, c’est le bonheur). En revanche, les femmes en couple portent la boucle sur la droite. Il n’y a pas d’entre deux. En effet, selon la tradition, si la boucle est portée au milieu, cela indique que la porteuse est vierge. Mais attention ! Certaines porteuses du Dirndl n’ont jamais entendu parler de cette coutume et nouent leur boucle au hasard. La prudence est donc de mise lorsqu’on tente une approche pour éviter de se prendre une claque par l’intéressée ou par son conjoint.

Parfois, les visiteurs masculins de l’Oktoberfest peuvent reconnaître si une femme est prête à flirter ou non à l’emplacement de la boucle de son Dirndl (robe traditionnelle bavaroise).

De plus : non, c’est non – les avances intrusives ne sont pas les bienvenues à l’Oktoberfest. Si l’un de leurs admirateurs se fait trop pressant, les femmes peuvent s’adresser à un des membres de la sécurité dans les chapiteaux. Ils ne font pas dans la demi-mesure, et sortent immédiatement les visiteurs qui se conduisent mal. Ils n’aiment pas non plus lorsque des visiteurs trop euphoriques commencent à danser sur les tables – c’est absolument interdit dans les chapiteaux. Pour les filles et les femmes qui se font importuner par des hommes, il existe également un point de contact séparé dans le centre de service de la Theresienwiese (derrière le chapiteau Schottenhamel, entrée premiers secours). Les membres de la sécurité y dirigent les victimes vers des collaboratrices formées et multilingues qui leur apportent leur aide.

E – Expérience culinaire

 

À l’Oktoberfest, on trouve presque tout ce que la cuisine bavaroise a à offrir : les Hendl (poulets rôtis) et les Haxn (jarrets de porc) sont les plats les plus populaires, suivis par les brochettes de bœuf, les saucisses grillées et le canard aux quenelles et au chou rouge. Le poisson ne manque pas non plus à l’appel, avec le Steckerlfisch (poisson embroché) qui est apprécié par de nombreux Munichois. Le Steckerlfisch est un poisson grillé sur un bâton (généralement du maquereau, du corégone, de l’omble ou de la brème), traditionnellement proposé en Bavière lors de festivals folkloriques ou dans les Biergarten.

simply Oide Wiesn

Vous voulez vivre les débuts de l'Oktoberfest ? Les guides officiels de Munich Tourisme vous accompagneront lors de votre voyage dans le temps au Oidn Wiesn. Vous pouvez trouver toutes les informations ici.

Les végétariens en ont aussi pour leur compte, avec l’Obatzda (mélange de fromages piquants), le bretzel de la Wiesn au radis, de la soupe de citrouille ou de pommes de terre, des quenelles de toutes sortes et des plats sucrés ou des pâtisseries comme le Kaiserschmarrn (crêpes de l’empereur) ou le Topfenstrudel (strudel au fromage blanc). Dans les snacks, on trouve des plats végétariens comme les Schupfnudeln (pâtes de pommes de terre), les tartes flambées ou les Reiberdatschi (galettes de pommes de terre). Dans de nombreux chapiteaux et snacks on pense aussi aux végétaliens avec des plats comme le strudel à la choucroute, les légumes à la poêle ou l’Apfelkücherl (pâtisserie à la pomme) dans une pâte à la bière. Les personnes allergiques n’ont pas été oubliées non plus, avec des plats sans lactose et sans gluten.

 

S – Salute!

 

« Santé » en italien. À l’Oktoberfest, il y a de grandes chances pour que le groupe en face de vous à la table vienne d’Italie et trinque en lançant un « Salute ! » tonitruant. Les Italiens adorent leur « festa della birra », et des milliers d’entre traversent chaque année le col du Brenner (principalement en camping-car). Ils sont surtout présents pendant le weekend du milieu de l’Oktoberfest, qui est bien connu chez les Munichois comme que le « weekend italien ».

T – Tracht (costume traditionnel)

 

Si vous êtes à Munich pour la première fois à l’occasion de l’Oktoberfest, vous serez peut-être émerveillé par les innombrables passants en costume traditionnel qui se rendent à la Theresienwiese. Mais à la Wiesn, les règles sont loin d’être aussi strictes que dans un club de costumes traditionnels de Haute-Bavière : noble ou rustique, long ou court, tout a sa place dans les chapiteaux.

En effet, jusque dans les années 1990, on venait en habits de tous les jours. Le Dirndl et la Lederhose étaient complètement démodés.

Si vous souhaitez acheter un Dirndl ou une Lederhose pour l’Oktoberfest, qui aura également de l’allure à d’autres occasions et qui, dans le meilleur des cas, durera toute une vie, vous pouvez vous faire conseiller dans l’une des boutiques spécialisées en costumes traditionnels de Munich.

Ceux qui ne souhaitent pas porter de costume traditionnel : il est parfaitement acceptable de venir à la Wiesn en jean et en t-shirt, car, peu de gens le savent, c’est la véritable tenue traditionnelle de l’Oktoberfest. En effet, jusque dans les années 1990, on venait en habits de tous les jours. Le Dirndl et la Lederhose étaient complètement démodés.

 

 

Texte: Eveline Heinrich; Photos: Christian Kasper; Vidéo: Redline Enterprises
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !