The cocktail "Basilisk" in the bar The High in Munich.

Calendrier de cocktails

Une boisson préférée pour chaque mois

Le barman André Meier du très branché The High de la Blumenstrasse élabore son calendrier de boissons : ses boissons préférées pour chaque mois.

En rentrant dans le bar The High de la Blumenstrasse, on remarque immédiatement une odeur très spéciale : L’odeur est incroyablement épicée, avec des notes d’herbes fraîches et sèches et un peu de fumée. Cela est d'une part liée au fait que l’Institution munichoise « Wurzelsepp » se trouve dans les locaux juste à côté. Le paradis des herbes de Lindig est le commerce le plus célèbre de la ville pour les herbes, les épices et tous les types de teintures depuis 1887 et leur parfum pénètre également dans le bar. Mais les boissons qu’André créé ici sont aussi très souvent mélangées ou garnies avec des herbes, parfois aussi fumées.

« Une gueule de bois peut être chassée de façon très précise avec un Bloody Mary, que nous proposons sous forme de Mescal Mary ! »
André Meier

Le The High, que Meier, 34 ans, gère avec son amie Ella Sinds, 32 ans, est le laboratoire de Munich ou la pharmacie parmi les bars. Des expériences y sont faites, mais les boissons restent toujours honnêtes et simples. Le public est jeune, international et agréablement non élitiste, la musique est choisie minutieusement par Meier, qui travaille aussi comme DJ. L’ambiance est aussi turbulente le mardi, ce qui ne perturbe cependant pas Meier, car il ne connaît qu'une seule expression : Le sourire. En bref : Le High est un commerce dans lequel on aime s’installer. Ici Meier explique quelles boissons commander chaque mois;

 

Janvier

« Janvier est généralement le mois de la détox. Après avoir beaucoup bu en décembre, la plupart d’entre nous ne supporte plus l’alcool. C’est pourquoi je recommande quelque chose de peu habituel dans un bar : un thé. À savoir un thé grec de montagne. Il sent la fraîcheur, les épices, avec des notes légèrement citronnées mais ne paraît pas du tout aussi fade que les infusions. Pour ceux qui veulent tout de même boire de l’alcool, je leur recommande un Hydration, qui est aussi très sain : Pisco, citron, tonique et sirop – à nouveau avec du thé de montagne. »

 

Février

« En février, l’hiver atteint son apogée. On a donc besoin de chaleur. Je recommande alors un vin de Porto. La légende autour du vin de Porto raconte que Charles Schumann a déplacé son énorme collection de vin de Porto parce qu’il avait besoin d'argent pour construire son nouveau bar. Mais cela lui a brisé le cœur et quand il avait a nouveau de l’argent, il a racheté toutes les bouteilles. Le vin de Porto est très particulier : il s'agit en fait seulement de vin rouge sucré au vieillissement long. Mais on y sent le soleil du Portugal et l’histoire ancestrale d'un peuple de marins. Pour ceux qui veulent poursuivre la détox, je leur recommande un jus de pomme et de sureau. Il a la même couleur que le vin de Porto et le sureau réchauffe aussi. »

 

Mars

« Le début du printemps est dans l'air, les bourgeons deviennent plus épais. Je recommande l’un de nos grands classiques, le Thyme Smash, qui est très aromatique (et encore un peu hivernal) et frais à la fois. En plus du gin et du thym, on y trouve du citron et surtout de la liqueur de bergamote. L’ensemble est rose clair et est servi dans un verre glacé : une mise en bouche pour la splendeur du printemps. Pour ceux qui préfèrent une version sans alcool, il est possible de remplacer le gin par du tonique : Cela permet immédiatement d'obtenir une boisson fruitée et aromatique. »

 

Avril

« L’avril vert clair. Pour cette période, il faut une boisson plus fraîche et plus verte. Notre choix s'appelle « Drive » : Du gin, de la menthe, des kumquats, du pamplemousse et de la pêche. Quasiment un bol de fruits, mais frais et bon. Le nom de la boisson n’évoque d'ailleurs pas les trajets en voiture, mais nous citons ainsi le magnifique film « Drive ». Mais en oubliant le gin, on obtient une magnifique boisson sans alcool et nous pouvons conduire. »

 

Mai

« Le mois des délices, sur les terrasses de Munich, on boit alors du Sprizz. Nous le rendons un peu plus raffiné et nous proposons notre propre apéritif avec l’Anti-Sprizz : du vermouth blanc, du vin blanc sec, du Dry Tonic : ultra élégant et rafraîchissant, idéal pour une nuit de mai au cours de laquelle il se passe beaucoup de choses. Le tout existe aussi en version sobre : Il suffit de prendre du vermouth sans alcool. »

 

Juin

« Le début de l'été, il commence à faire chaud et on boit beaucoup. Et y’a une bonne solution pour ça : Stefan Gabányi, l’un des plus grands gérants de bar de Munich, a partagé une fois la recette d’un soda gingembre fait maison dans le Süddeutsche Zeitung. Cela a traversé les frontières et plusieurs bars proposent désormais cette boisson. Nous aussi. Fraîche, piquante, vivifiante : Il n’y a pas mieux. Ceux qui veulent un taux un peu plus fort peuvent ajouter un peu de vodka dans le verre. »

 

Juillet

« En plein été, une boisson est incontournable : le rosé. Nous proposons un vin au nom évocateur « Jeden Tag Rosé » de Franz Keller (2019). Très jeune, frais et élégant mais pas plat. Comme le nom l’indique lui-même : on peut et on doit en boire tous les jours. La version sans alcool est aussi rosée : un soda à la framboise fait maison. De la purée de framboise, du citron, du sucre de canne et de la bière au gingembre. Un peu comme le Skiwasser, que tout le monde connaît en Bavière et en Autriche, mais en beaucoup mieux. »

 

Août

« Août est le mois du jardin. Les tomates sont mûres et le basilic prolifère. C’est aussi l’une de nos boissons les plus célèbres, le Basilisk (qui est également en partie responsable des arômes dans la pièce ...). Pour le préparer, nous mélangeons du basilic avec un peu d'huile d'olive, du gin, du citron, de la pêche et de la glace. Cela permet d'obtenir une boisson d'été comme un smoothie, très épicée et d'un vert éclatant. Ceux qui veulent éviter l’alcool peuvent simplement remplacer le gin par 5 cl de jus de pomme. C’est l’odeur du plein été, la période juste avant les récoltes. »

 

Septembre

« À Munich, septembre est totalement placé sous le signe de la BIERE et nous recommandons donc nous aussi le houblon et le malt. Cependant, ce n’est pas que pour la bière de fête un peu insipide, que la fête de la bière est organisée, mais pour la Pils von Tilmans. C’est aussi une bière de Munich, mais différente : fraîche, pointue, verte, dangereuse. Pour ceux qui ne veulent pas d'alcool, je recommande la bière sans alcool de Lammsbräu, grâce à elle l'alcool ne nous manque presque pas. »

 

Octobre

« La fête de la bière est finie, les maux de tête restent. Une gueule de bois peut être chassée de façon très précise avec un Bloody Mary, que nous proposons sous forme de Mescal Mary, avec du jus de tomate, du tabasco, du mescal, de la sauce Worcester et du sel de céleri. L'aigreur et les antioxydants chassent rapidement la gueule de bois. Ceux qui trouvent cela trop « old school » peuvent aussi commander la boisson sans mescal, et déguster un Virgin Mary. »

 

Novembre

« On passe volontiers le mois de novembre devant la cheminée. En l'absence de cheminée, on peut aussi opter pour ce qu'on pourrait appeler une « boisson à cigare » : des cocktails complexes, foncés et chauds. Pour cela, nous recommandons le « Very dark Manhattan » : du bourbon, de la liqueur de racine de rhubarbe, du Montenegro Amaro et du vermouth rouge. Une boisson qui évoque un vieux fauteuil en cuir élégant. Les anti-alcool peuvent choisir un Crodino, un soda amer, que l’on apprécie par petites gorgées. »

 

Décembre

« Décembre : la fête de l'année. Pour la saison des fêtes, il n’y a bien sûr qu'une boisson possible : Du champagne. Même pour la boisson la plus noble de toutes, il ne faut cependant pas toujours choisir la plus chère. Mon préféré est le Pol Roger, le champagne préféré de Winston Churchill, qui est aussi très apprécié par la famille royale. Les vins mousseux sans alcool étaient une source d’irritation pendant longtemps : pas de poisson, pas de viande, simplement plat et insipide. Désormais il y a le « Sans alcool) » de Fritz Müller, un vin mousseux de Müller-Thurgau que l’on aime bien boire. Je le vois à chaque mariage : Les femmes enceintes sont très heureuses qu’il y ait une boisson comme celle-ci. Mais l’original pétillant est bien sûr meilleur, surtout lorsque les nuits deviennent longues et sauvages. »

 

The High, Blumenstraße 15, 80331 Munich

 

Au fait : pourquoi ne pas aller seul dans un bar à Munich le soir ?

 

 

Texte: Nansen & Piccard, Photos: Frank Stolle et Christian Kasper
Top Stories
Monopteros in the Englischer Garten in Munich.

Munich d’est en ouest

Munich est un village. N’est-ce pas ?

Munich est un village, on peut tout y faire à pied. Voilà une phrase répétée à l’envi. Mais est-ce vrai ? Nous avons testé pour vous.

A man with beard, glasses and a tattooed forearm is standing in the Neue Pinakothek in Munich.

Tous les points forts en une seule tournée

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre circuits à travers les musées et les galeries de Munich.

Classique, moderne, digne, contemporain : quatre suggestions de circuits à travers les musées et les galeries de Munich. Notre guide de l'art pour ceux qui sont pressés.

Une assiette de rôti de porc à l'auberge Fiedler

Tour d’horizon : tout sur la cuisine bavaroise

Envie de manger bavarois ? Alors Munich est le bon endroit !

Envie de manger bavarois ? Alors vous êtes au bon endroit ! Munich peut même s'enorgueillir de posséder le pub le plus célèbre du monde.

Tegernseer Hütte avec son épouse sur les contreforts des Alpes bavaroises autour de Munich.

10 minutes à partir de la gare centrale

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

À Munich, vous pouvez atteindre des sommets, de superbes panoramas alpins et des points de restaurations en un rien de temps. Quelques conseils.

Un vélo se trouve sur l'Odeonsplatz à Munich.

Tour des points forts

Une promenade à vélo relaxante à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Altstadt, Englischer Garten, amont de l’Isar, Deutsches Museum, Isartor, Alter Hof et retour à la Marienplatz : une promenade à vélo à la découverte des sites touristiques situés au cœur de Munich.

Un verre de bière dans un restaurant de Munich.

Dis-moi ce que tu bois...

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils : une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

Starkbier, Festbier, light, dark, Pils: une petite typologie des bières munichoises les plus importantes - et de leurs buveurs.

7 choses que vous ignorez sur la Hofbräuhaus

Vraiment vrai : c'est un Prussien qui a rendu la Hofbräuhaus célèbre.

Le Hofbräuhaus est probablement le pub le plus célèbre du monde. Nous avons rassemblé sept choses que vous ne saviez probablement pas encore. Ou bien vous l'avez fait ?

Glockenspiel dans la nouvelle mairie de Munich.

Le Glockenspiel en dix photos

Un regard exclusif dans les coulisses

Le Glockenspiel fascine les touristes et les Munichois depuis plus de 100 ans. Ce que beaucoup ne savent pas : jour après jour, un vrai travail manuel est nécessaire pour faire fonctionner la machine.

Homme et femme en canoë sur l'Isar.

Comme un Indien sur l’Isar

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

La meilleure façon de connaître l’Isar, c’est d’aller y faire un tour en canoë. Nous nous sommes donc mis à pagayer.

A view of a church reflected in a shop window in Munich.

Le paradis des acheteurs

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Faire du shopping dans une ambiance architecturale impressionnante : une promenade dans le centre ville.

Une jeune femme sourit dans le musée Valentin Karlstadt à Munich.

De prestigieuses expositions

Le centre ville de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

De la Residenz au musée de la bière et de l'Oktoberfest : le centre de Munich est un paradis pour les amateurs de musées spéciaux. Une vue d'ensemble.

München Card et City Pass

Découvrir Munich en toute décontraction et en toute simplicité : des réductions sur les nombreuses offres artistiques, culturelles et de loisirs avec nos cartes d'hôtes.

Transports publics inclus

Avec la Card, de nombreuses réductions, avec le Pass, beaucoup de choses gratuites.

En ligne ou dans les offices de tourisme

Réservez maintenant !